Le Jardin

Van Ingen crée le contraste, champs de couleur créés par les volumes horizontaux et verticaux. Et sur l’opposé une peinture poétique claire. Son métier avec les ornements floraux et le motif de fenêtre et motifs de l’eau et des nuages apparaissent de plus en plus. L’utilisation de couleurs de l’eau et de terre, autant que la sensation que les travaux engagent dans la construction et la destruction – et créént quelque chose nouveau hors de vide – tout ceux-ci sont associées aux issues existorial évidentes.